Les marchés

De nombreux marchés alimentaires se tiennent habituellement dans l’Albigeois : Lundi soir : Noctambio à Saint-Juéry; Mardi soir : Noctambio à Albi (place Fernand Pelloutier); Mercredi matin à Lescure d’Albigeois; Jeudi matin à Saint-Juéry; Jeudi soir au Castelviel à Albi (marché de producteurs) ; Samedi matin à Albi (place Fernand Pelloutier, boulevard de Strasbourg, sur le pourtour du marché couvert et place de la Pile)…

Le 23 mars 2020, le 1er Ministre a décrété l’interdiction des marchés tout en donnant la possibilité aux préfets de déroger à cette interdiction, après avis du Maire.

Le 26 mars 2020, donnant suite à de nombreuses sollicitations, le 1er Ministre a diffusé une instruction relative à l’ouverture des marchés alimentaires, avec un guide méthodologique à l’usage des préfets et de maires, agrémenté de schémas et illustrations annexés.

Certains marchés ont ainsi été ré-ouverts dans le Tarn après avoir obtenu l’autorisation de Mme la Préfète du Tarn, mais pas à Albi (mis à part le marché couvert), ni à Saint-Juéry.

Cependant, certain·e·s productrices et producteurs s’organisent pour maintenir des distributions sous la forme de points de livraison de produits pré-commandés.

C’est notamment le cas des marchés Noctambio d’Albi et de Saint-Juéry :

– A Saint-Juéry, le lundi soir, de 16h à 18h, les distributions se font à l’apiculture Remuaux (3 avenue André-Jacques Boussac à Saint-Juéry).

Toutes les infos pour commander et récupérer ses commandes sont sur la page facebook du Noctambio de Saint-Juéry, ici : https://www.facebook.com/NoctambioSaintJuery?fref=ts

– A Albi, le mardi soir, les distributions se font place Fernand Pelloutier (lieu habituel du marché). Seuls certains producteurs y participent (légumes, pain, fromage, volailles…).

> Pour plus d’infos sur les marchés Noctambio, à Saint-Juéry, à Albi et ailleurs dans le Tarn, c’est ici, sur le site de Nature & Progrès Tarn : http://nptarn.org/le-marche-noctambio/noct-2/

 

Pour mémoire, nous rappelons ici notre position & notre proposition pour contribuer à la réouverture des marchés :

Comme de nombreuses citoyennes et citoyens, et aux côtés des productrices et producteurs, nous constatons :

– qu’il est plus facile de minimiser les risques de transmission du coronavirus avec les filières courtes qu’avec les grandes et moyennes surfaces (absence de contact des consommateurs avec les produits vendus, les caddies ou les portes de frigos, absence de sources de contamination tout au long de la chaîne d’approvisionnement, air non brassé par la climatisation…) ;
– que les marchés permettent à l’ensemble de la population, notamment aux consommatrices et consommateurs sans moyen de transport ou sans accès à internet, de se fournir en produits frais, locaux, et sains (notamment biologiques).
– que les autres solutions de circuits courts mises en place (ventes à le ferme, amap, groupements d’achats, drive, magasins de producteurs, livraisons…) ne pourront pas à elles seules compenser la fermeture des marchés, pour se fournir en produits équivalents,
– que les marchés permettent de soutenir les productrices et producteurs locaux, de préserver l’agriculture locale et la filière d’approvisionnement alimentaire qu’elle représente.

Dans ce contexte, et au vu des mesures précisées dans le guide méthodologique, nous sollicitons la ré-ouverture des différents marchés alimentaires dans les meilleurs délais, tout en intégrant les mesures destinées à garantir la protection sanitaire de chacune et de chacun.

Conscients de la discipline nécessaire à la tenue des marchés et prêts à nous y conformer comme dans les autres aspects de nos vies, nous nous tenons à disposition, en fonction des besoins, pour contribuer au bon déroulement des marchés.

Nous avons ainsi écrit le 31 mars à Mme le Maire d’Albi, à M. le Maire de Saint-Juéry, à M. le Maire de Lescure d’Albigeois ainsi qu’à Mme la Préfète du Tarn,  sans réponse à ce jour…